L’anti-magicien de Sebastien De Castell

Coucou chers lecteurs/lectrices, ne nous voilons pas la face, la première raison pour laquelle j’ai craqué pour ce livre c’est sa couverture ! Avant même de m’interroger sur l’histoire, je savais quelle place il occuperait dans ma bibliothèque.

IMG_3720Une fois acheté et après avoir contemplé cette magnifique couverture au relief magique, il etait temps de s’intéresser au récit et quel plaisir en lisant la quatrième de couverture !

Résumé :

Kelen, 16 ans, est l’héritier d’une des grandes familles qui se disputent le trône de la cité. Il prépare son premier duel pour devenir mage. Mais ses pouvoirs ont disparu. Il doit ruser… ou tricher, quitte à risquer l’exil, voire pire. Ses seuls soutiens, deux acolytes explosifs : Furia, la vagabonde imprévisible et Rakis, un chacureuil féroce et acerbe.


Le résumé claque et donne encore plus envie. J’ai passé un super moment. L’aventure de Kelen est palpitante. L’univers magique créé par l’auteur donne envie d’y être. Mais ce qui m’a plu énormément c’est l’humour présent tout au long du récit !

C’était delicieux ! Je me suis marré comme rarement durant une lecture ! Et pourtant l’histoire de Kelen a un côté dramatique qui reste fort présent sans que l’humour vienne gâcher celui-ci.

Vous êtes pour quelque chose dans la maladie de Tennat et des autres ?
- Nan, fit-elle avec un regard de travers. Et toi ?
- Ne racontez pas n'importe quoi.
- Dit le gamin qui vient juste de demander à quelqu'un soupçonné d'être un espion s'il l'est vraiment.
- Si vous n'êtes pas une espionne, alors qu'est-ce que vous êtes ? Parce que je ne crois pas qu'une vagabonde argosi traînerait encore dans les parages après ce qui s'est passé hier soir.
- Je suis une femme, gamin. Tu n'en as sans doute encore jamais croisé, vu le trou paumé où tu vis. Une femme, c'est un homme en plus malin et avec plus de couilles.
Je pris conscience qu'elle venait d'insulter ma mère, ma sœur et toutes les femmes de mon clan au passage.

Les personnages sont complètement délirants (gros big up à Furia et Rakis). Durant les 150 premières pages, l’ambiance magique s’installe. On decouvre les personnages et leur routine de vie. J’ai eu l’impression de tout connaître. Le passé, le présent et le futur de Kelen… Et pourtant au fur et à mesure de l’aventure, les rebondissements se font par dizaines. Des secrets, des aveux, des légendes sont dévoilés et c’est juste PARFAIT !

IMG_4571Il y a beaucoup d’actions. On ne s’ennuie jamais. Les combats sont badass. C’est un cocktail explosif de bagarres, d’humour, d’amour, de rivalité et tellement d’autres choses. C’est un gros coup de coeur et je suis impatiente de me plonger dans le second tome (qui est tout aussi magnifique que le premier ! Bon sang la beauté de la couverture est à tomber...). J’ai hâte de retrouver ce trio complètement dingue qu’est Kelen, Furia et Rakis.

N’hésitez pas à me dire s’il vous tente ? Si vous l’avez lu ? Qu’en avez-vous pensé ?


Je vous dis d’avance à bientôt pour une nouvelle chronique, en vous souhaitant de merveilleuses lectures.

Rejoignez-moi sur Instagram @wordspaperbook pour plus de photos, de retours, de livres.

Lectureusement.

#Wordspaperbook

2 commentaires sur “L’anti-magicien de Sebastien De Castell

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :